Road Trip Norway #1

Un sac à dos, une tente et une bonne paire de chaussures. C’est l’équipement nécessaire pour arpenter les paysages norvégiens. De la ville à la montagne il n’y a qu’un pas.

Parties pour 13 jours, nous avons traversé le pays. D’Oslo à Odda en passant par Stavanger, Voss et Flam, nous avons fini en beauté à Bergen.

Je vais diviser mon road trip en 3 parties.

IMG_3948.JPG

Partie 1

 

Atterries à Oslo, nous voilà dans la capitale norvégienne. A nous les caribous et les aurores boréales !

Pas vraiment puisque nous sommes en Mai et en Mai le soleil sort le bout de son nez pour réchauffer le cœur des habitants.

img_4047

Sacs sur le dos, lacets noués, nous voilà parties pour notre première rencontre, celle de Jochen, notre couchsurfer qui nous hébergera 2 nuits.

Première expérience de couchsurfing : un peu d’appréhension, de stress et de doute. Vite oubliés puisque Jochen, Allemand d’origine, musicien et masseur de profession nous a chaleureusement accueillies dans son pays d’adoption.

De l’opéra au Vigelands Park. Du Royal Palace au Parlement et du Aker Brygge  à l’avenue Karl Johan, on se promène dans la ville le nez en l’air.

Ne soyez pas déçus si vous n’avez pas l’occasion d’admirer les maisons typiquement norvégiennes. Il n’y en a plus que sur l’île Bygdoy, où vous pouvez visiter le musée Folklore Norvégien qui retrace leur histoire. C’est parce qu’elle a été totalement reconstruite, après un incendie ravageur, que la ville même n’en compte plus. Néanmoins son architecture moderne en charmera plus d’un.

 

img_4132

Les Norvégiens sont très accueillants et ouverts d’esprit, ils parlent tous couramment anglais (des plus âgés aux plus jeunes d’entre eux) ce qui nous a permis de communiquer sans trop de difficultés.

Réchauffés par ces 20°, certains ont profité de la mer de Norvège pour y piquer une tête… Courageux puisque nous, Françaises, avions à peine osé le short ! Paisiblement allongées sur la pelouse du port, les Norvégiennes, en bikini, se doraient la pilule (certaines étaient carrément plus bronzées que nous !). Et dans les parcs, la fumée annonçait les barbecues. Au menu, maïs, chips et saucisses. Musiciens et chanteurs complètent l’ambiance décontractée de cette fin d’après-midi ensoleillée.

img_4018

Pour admirer Oslo de façon originale, rendez-vous au ski jump. Le petit train qui vous y mènera passe au travers des sapins, la vue est surprenante ! Envie de faire un peu de sport ? Travaillez votre fessier en gravissant les marches pour arriver jusqu’au fameux Holmenkollbakken. L’endroit qui accueillait les JO d’hiver en 1952, héberge désormais un musée. Il s’agit de l’un des plus vieux tremplins du monde.

img_4207
Le ski jump

 

Après avoir passé trois jours dans la capitale, direction Odda !

 

Nous avons quitté Jochen après un délicieux barbecue (Hé oui nous avons cédé à la tentation) qu’il nous avait gentiment préparé avec mais, saumon et saucisses !

Mais cette fois place à l’AVENTURE …

Arrivées à 5h du matin dans le froid glacial d’Odda, nous avons attendu que l’office de tourisme ouvre… à 9h !

IMG_4348.JPG

Parties pour gravir le glacier, nous avons dû y renoncer puisqu’il était encore enneigé… Mais déterminées à randonner nous nous sommes lancées, sacs sur le dos, pour se perdre dans les pâtures et les bois le long du lac d’Odda.

Après avoir rencontré moutons, chèvres et chevaux nous nous sommes enfoncées dans la montagne guettant le bruit des cascades.

img_4444

L’ascension fut raide et sinueuse, les sacs lourds et nos estomacs vides… Mais arrivées en haut, la satisfaction et la beauté du spectacle ont tout effacé. La neige à quelques endroits recouvrait le toit des petites maisons éparpillées entre lac et verdure. Une seule question nous taraudait : comment  les gens font-ils pour monter leurs courses jusqu’ici ? Ces maisons étaient-elles des maisons inhabitées ou simplement des maisons de vacances ? Nous n’avons pu obtenir de réponse car nous étions seules au milieu de ce décor bucolique.

Après avoir longé le lac, nous avons rejoint une route pour vivre notre première expérience de stop ! Le but : rejoindre Roldal une petite ville abritant une des rares églises en bois debout. La première voiture des 21 qui suivront….

Un jeune couple nous a pris pour un petit bout de chemin, puis un groupe de jeunes un peu déjantés nous ont conduit jusqu’à destination.

Première nuit dans notre tente. Nous avons été réveillées par le doux bruit des cascades et des oiseaux, face à la montagne enneigée.

IMG_4590.JPG
l’église en bois debout de Roldal

Quelques pas autour de l’église, et nous voilà reparties pour une longue journée de voyage. L’attente de notre sauveur à été plus longue que la veille. La route 13 n’étant pas très empruntée nous nous sommes résolues à créer une magnifique pancarte (à partir de notre paquet de céréales) avec l’inscription : We are nice girls. Le succès a été immédiat puisque nous avons finalement rejoint Hjelmeland après 5h de voitures. Le hasard a fait que notre chauffeur était un Français, en voyage d’affaires à Odda. Il nous a conduit jusqu’au ferry en faisant quelques haltes pour admirer les paysages exceptionnels et pour pique-niquer (lorsque nous lui avons dit que nos derniers repas étaient constitués de smacks et de carottes, Davis à pris la situation en mains).

A bord de notre premier ferry, nous l’avons salué et nous nous sommes tourné vers notre prochaine étape : l’ascension du Preikestolen.