Hermès Hors des Murs

Les mains d’Hermès se livrent. Leur parcours et leur quotidien dans la célèbre maison, leurs ambitions mais aussi leur vision du luxe.

IMG_8767.JPG

Derrière chaque sac, chaque selle,  chaque bijou sommeille un artisan… Lequel ?

Métiers de passion avant tout. Du gantier au sertisseur, en passant par le sellier, l’horloger et le maroquinier, 10 corps de métiers vous livrent leurs secrets.

Pour passer 3 mois sur le même bijou, il faut de la patience, du talent mais surtout de la dextérité. Le sertisseur vous le dira : il pose 10 à 13 pièces à l’heure. Un travail long et fastidieux, mais l’émotion l’emporte sur l’effort, puisque lorsque les 2700 pierres et les 14 carats de diamants sont montés, l’étincelle brille, celle du joyau mais surtout celle des yeux de l’artisan.

Bien plus qu’une satisfaction, le gantier vous confirmera qu’entre la première fois où il touche la peau et l’étape finale, ce sont 15 opérations différentes, mais l’aboutissement est toujours le même : la fierté. Un travail commun, une équipe, des échanges, tout le monde participe pour donner naissance au produit.

img_8766

Maîtriser la matière, la dompter et arriver à en faire un objet beau et élégant, c’est ça la magie de l’artisan !

Chaque dessin raconte une histoire. Si votre carré est si précieux, c’est parce que la dessinatrice aura passé 1 500 à 2 000 heures sur ses motifs. En décomposant, superposant et en imaginant les couleurs qui le mettront plus tard en exergue, elle donne vie au tissu.

Ricardo, cavalier de profession, exerce le métier de sellier depuis 8 ans. Son expérience des chevaux lui a appris la rigueur, mais lui a surtout permis de maitriser les aspects techniques de la profession : comment améliorer le confort des chevaux mais aussi celui du cavalier. Sa vocation est née devant une vitrine Hermès, en admirant une selle. De l’ambition, une formation  et un peu d’expérience plus tard, il intégrait lui-même la célèbre maison.

img_8792

Encore plus minutieux, l’horloger exécute un ballet de gestes devant vous. Maniant des pièces à peine visibles à l’œil nu, il fait batte la mesure du temps. Muni d’une loupe et d’un tournevis, il donne vie à votre montre, comme le ferait un magicien.

Tel un voyageur, déambulez entre les ateliers, la curiosité vous piquera lorsque les petites mains se mettront à l’œuvre. Frayez-vous un chemin au milieu de la foule pour mieux voir et comprendre où, et comment votre birkin, carré ou cravate a été réalisé.

Envie d’essayer vous aussi ? Les ateliers créatifs vous permettent de vous mettre dans la peau des artisans pour mieux connaitre et assimiler les différentes étapes de fabrication.

Rendez-vous au Carreau du Temple, 4 rue Eugène-Spuller, jusqu’au 25 Novembre.