Costa Rica #1

J’ai eu en Juin dernier, l’occasion de partir au Costa Rica ! Décision de dernière minute, je suis allée rejoindre Coralie qui effectuait son stage à San José, occasion idéale pour découvrir le pays et ses alentours.

IMG_1547

Après 11h de vol, j’ai posé mon backpack à San José, capitale du Costa Rica, chez Coralie. Nous avons choisi de commencer notre road trip par la côte caraïbe, à Tortuguero.

J’avais par avance préparé les étapes de ce voyage car il fallait que je m’organise correctement avec Coralie qui, elle, devait rentrer la semaine à San José pour aller travailler !

Nous avons donc pris le bus Samedi matin à 6h30 pour rejoindre Cariari, à 3h de bus de la capitale, puis ensuite prendre un second bus qui nous emmènera jusqu’à Pavona, endroit où nous prenons le bateau pour rejoindre la presqu’île de Tortugero. Village accessible uniquement en bateau ou en avion, Tortuguero se situe entre l’océan pacifique et le fleuve Laguna Penitencia.

Nous avons été chaleureusement accueillies par les locaux. Ce village est réputé pour son parc National, mais surtout pour ses plages de sable noir où viennent, de juillet à décembre, des milliers de tortues marines pour pondre leurs œufs ! Nous avons donc booké une visite nocturne pour ne rien rater du spectacle.

C’est ainsi qu’à 20h nous arpentions la jungle à la rencontre d’animaux nocturnes ; les ratons laveurs, les serpents, les araignées, mais aussi toutes autres sortes d’insectes et de reptiles. C’est à 22h que nous avons pris la direction de la plage où une seule et unique tortue verte était venue pondre. Nous avons eu la chance d’assister au recouvrement des œufs et à son retour à la mer, très émouvant ! Il était néanmoins essentiel de prendre un guide (25$) car l’accès à la plage est strictement interdit une fois la nuit tombée pour éviter tout vol des précieux œufs. Etant la seule tortue à pondre cette nuit-là, nous étions de nombreux groupes de touriste à y assister. J’ai pour ma part trouvé que ce côté « touristique » enlevait du charme et de l’émotion à ce moment pourtant très intense. Mais soyez sûrs que lorsqu’elles sont plusieurs à venir, les groupes de visiteurs sont répartis en fonction du nombre de tortues. Je n’ai pas eu l’occasion de faire de photos car les lampes, flashs et autres sources de lumière sont interdits pour ne pas gêner la tortue; seule la lumière rouge du guide est tolérée, car elle ne dérange pas l’animal.

IMG_1635

Après une nuit reposante, nous sommes reparties pour visiter le village. Nous avions, la veille déjà, exploré la plage et la jungle à la rencontre d’animaux et  surtout de crustacés. Nous avons dû reprendre la route à 10h, Coralie en direction de San José et moi-même en direction de Puerto Viejo.

Le plus simple pour moi a été de prendre le bateau-taxi qui m’a emmené au sud des côtes Caraïbes en 5h alors qu’en bus il fallait plus de 7h… Je suis donc arrivée à Puerto Viejo à 15h, idéal pour visiter les alentours du village et se reposer un peu avant d’entamer la visite du parc de Cahuita le lendemain !

Puerto Viejo est un petit village de surfers qui se trouve au sud du Costa Rica, réputé pour son ambiance fêtarde et ses vagues idéales. J’avais réservé un lit dans un dortoir de l’hostel Sélina, un endroit très sympa puisque vous pouvez chiller à la piscine ou sur la plage qui se situe juste en face de l’hostel. Idéal donc pour se détendre et se reposer (surtout quand on a 8h de décalage horaire). Le côté positif du jet lag a été que pendant mes 10 jours de voyage j’étais réveillée à 5h30, donc opérationnelle tôt pour profiter des plages vides et des paysages sauvages !

IMG_1753

Je suis, le lendemain, partie à 8h pour découvrir le National parc de Cahuita. J’ai pris le bus (15 minutes de Puerto Viejo) pour rejoindre cet endroit paradisiaque. Pour l’entrée du parc, vous pouvez donner la somme que vous souhaitez, ou choisir de faire la visite avec un guide pour 10$. J’ai pour ma part choisi de découvrir cet endroit seule et suis donc partie à l’affut de tout animal sauvage. Après une bonne heure de marche, j’ai rencontré une famille de Français (habitant à Bruxelles) avec qui j’ai fait le reste de la randonnée (nous étions littéralement seuls dans ce parc). Nous avons fait la rencontre d’un paresseux, de quelques singes dont l’un qui portait un bébé, mais aussi d’un serpent jaune. Ce parc a été l’un de mes préférés, les paysages étaient très divers, tantôt vous étiez plongés dans la jungle, tantôt vous longiez la plage.

Un conseil : si vous en avez l’occasion, (il pleuvait lorsque j’ai voulu le faire…) c’est très sympa de louer un vélo et d’arpenter toutes les plages de Puerto Viejo et ses alentours ! Passez par la playa Chiquita, la playa Cocles, et tant d’autres qui offrent un sable tantôt noir, tantôt beige.

Le lendemain, je suis partie tôt pour rejoindre Coralie à San José. Les manifestations des derniers jours dûes à la hausse de la TVA ont, durant 3 jours, bloqué les routes… J’ai donc choisi de prendre le premier bus, heureusement le seul à circuler…ce qui m’a permis d’ arriver avant la tombée de la nuit à San José.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s