Milan

C’est à Milan et Florence que nous nous sommes rendus cette année pour découvrir architecture, savoir-faire et culture italienne.

Connue pour son Duomo et sa galerie Vittorio Emanuele II, Milan est une ville industrielle qui regorge de jolis endroits secrets.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si elle ressemble à nos passages parisiens, ce n’est pas anodin, puisque la Galeria Vittorio Emanuele II a été créée en 1867 en imitant nos galeries parisiennes, certes plus modeste. Ce grand passage lumineux a été dédié au Roi d’Italie, et est désormais considéré comme un réel monument historique avec sa majestueuse coupole faite de verre et d’acier. Si vous levez les yeux, à l’intérieur, vous y retrouverez des fresques représentant les quatre continents.  Lieu de rendez-vous, et de communication entre les places importantes de la ville, les Italiens s’y xretrouvent tous les matins pour échanger, prendre un café ou un petit déjeûner avant d’aller travailler. La galerie renferme notamment le seul hôtel 7 étoiles d’Europe. Malheureusement il faut être client pour pénétrer à l’intérieur…

Si l’on ne voit qu’elle lorsque l’on arrive à Milan, c’est parce que la Cathédrale est depuis sa création point central de la ville. Créée au 14e siècle, il faudra plus de 400 ans pour achever cette magnifique œuvre, et c’est Napoléon qui terminera la façade. Entre architecturesgothique et baroque, la cathédrale est néanmoins entièrement réalisée en marbre. Si vous souhaitez visiter l’intérieur, une longue queue vous attend, pensez à prendre vos billets d’entrée en ligne pour ne pas vous faire avoir !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A l’autre extrémité de la Galeria, c’est la place de la Scala que l’on reconnait avec cette grande statue de Leonard au centre.  Pour certains Milanais, il s’agit de la place la plus importante de la ville puisqu’il s’y trouve le théâtre le plus renommé du monde. Créé au 18e siècle, le théâtre prend le nom de « La Scala » qui était le nom de l’église auparavant existante à cet emplacement. Si l’extérieur n’a rien à voir avec l’opéra Garnier de Paris, La Scala est réputée pour son acoustique de grande qualité et son nombre de places important.

Après la visite de ces endroits mythiques milanais, nous avons eu la chance de découvrir les bureaux du magazine Elle Italie, où nous avons  été accueillis chaleureusement. Puis nous sommes allés découvrir l’un des premiers concept store mondial, 10 Corso Como.  Si à l’origine, le souhait de la créatrice, Carla Sozzani, sœur de la directrice du Vogue Italie, était de réunir commerce et culture au même endroit, son pari est réussi. Aujourd’hui le concept store renferme 3 magnifiques chambres d’hôtel, un café, un restaurant, en plus des salles d’exposition et de commerce. L’inventrice de ce lieu s’attache aux créations et non pas aux noms des marques. Elle a choisi pour designer son intérieur un artiste américain, Kris Ruhs qu’elle a rencontré dans les années 70. L’artiste a lui aussi créé le logo noir et blanc du concept store. Il y a 30 ans de cela, elle proposait déjà des marques telles que Comme des Garçons, Martin Margiela qui n’étaient à l’époque pas encore répandues. Véritable précurseur, elle a amené à Milan le minimalisme.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la découverte de la gastronomie Italienne, nous nous sommes rendus chez Eataly, un très grand commerce accessible à tous, dont les produits sont choisis avec soin.  Créée en 2007, l’entreprise s’est associée à l’association Slow food pour trouver des petits producteurs locaux.  Enivrés par ces odeurs de charcuterie, de pizza et de fromage italien, il est difficile de ne pas vous arrêter déguster une pizza ou des pâtes fraiches. Cet immense bâtiment, qui renfermait anciennement un théâtre, propose certes des aliments, mais aussi une restauration pour tous les goûts. Poissons, fromage, pizza ou pâtes, les clients peuvent acheter les mêmes aliments qu’ils ont consommés au restaurant.  Pour les amateurs de cuisine, des cours sont organisés, et certains sont gratuits pour les enfants et les retraités afin de transmettre les traditions gastronomiques et d’enseigner aux enfants l’importance des aliments et de leur provenance.

Je n’avais jamais visité Milan auparavant. Nombreuses ont été les personnes qui me disaient ne pas apprécier la ville car il y avait peu de choses à voir. J’ai, pour ma part , été agréablemnt surprise. C’est une ville qui a certes moins de charme que Florence ou Rome, néanmoins je n’ai pas du tout été déçue de ce que j’y ai trouvé. Milan regorge de petites places et endroits secrets qu’il est bon de découvrir en s’y perdant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s