3 kifs par jour

La vie est faite de rencontres et d’opportunités. J’ai eu la chance, lors de mon cursus scolaire de faire la connaissance de Charlotte Bize Stribley qui nous a dispensé un cours intitulé « comment gérer son temps et son stress ». Un cours très intéressant et captivant où l’on apprend à la fois à se connaître, mais aussi à développer ses qualités.

Il existe différents types de stress; du stress de peur, du stress d’affront ou encore du stress lié à la peur de mourir. Si chez les animaux le stress est impulsif, en revanche, chez l’humain, le stress est cognitif. L’homme a la capacité de prendre de la distance par rapport aux évènements en cours, et peut donc gérer son stress.

Ainsi, Charlotte nous a donné des outils modérateurs de stress et des organisations ou livres susceptibles de nous aider à surmonter nos difficultés. Dans ces quelques titres j’ai découvert les « 3 kifs par jour », un concept que j’ai trouvé amusant, auquel je me suis prêté afin de voir si cela fonctionnait réellement.

IMG_8717

 

Je me suis donc plongée dans le livre de Florence Servan Schreiber, 3 kifs par jour. Cette auteure qui est aussi professeure de bonheur, conférencière, formatrice et journaliste nous livre par sa propre expérience, des exemples et solutions concrets pour découvrir la psychologie positive et aborder le monde qui nous entoure d’un oeil nouveau.

Un livre que j’apprécie lire lors de mes temps libres, mais dans lequel je ne suis pas très absorbée (certainement dû au fait qu’il n’y a pas de réelle histoire à suivre).

Les 3 kifs par jour consistent à écrire, chaque soir, dans un petit carnet, trois choses positives qui vous sont arrivées dans la journée. Que ce soit aider une grand mère à franchir un escalier, un déjeûner entre copines, ou encore déguster le meilleurs fondant au chocolat de votre vie, tous les kifs sont à prendre. Au bout de 32 jours, votre cerveau, à force de penser positivement, sera comme « reprogrammé ». Dès lors, vous réagirez différemment lorsqu’un pépin vous arrivera. Plutôt que de vous retrancher dans des pensées pessimistes, vous aurez plus facilement le réflexe de dédramatiser.

Si l’auteure nous fait part de son parcours personnel, c’est aussi une manière de rendre ses pratiques plus accessibles et faciles à mettre en oeuvre. Des petites astuces que l’on utilise au quotidien, des applications ludiques (je suis en train de tester l’appli « live happy now »,mais je vous avoue que j’ai un peu de mal à me mettre dedans) sont proposées. Et pour les réfractaires à la lecture, le livre est aussi disponible en version audio, que l’on peut écouter chaque matin pour se mettre de bonne humeur avant d’entamer une journée de travail! Une belle alternative.

Un véritable tourbillon d’optimisme, une écriture vive et pleine d’humour, pour apprendre à voir les choses différemment, poursuivre ses objectifs, développer ses qualités et non corriger ses défauts, trouver sa vocation et apprécier l’instant présent.

Ce livre m’a donné envie de découvrir ceux de Tel Ben-Shahar, dont Florence Servan Schreiber cite de nombreux principes dans son ouvrage. Je vous en dirait des nouvelles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s