Road Trip Norway #2

Tel le Titanic s’éloignant des côtes anglaises, notre ferry s’éloignait de la terre ferme. Laissant derrière nous David, notre super chauffeur français.

Mais Hjelmeland s’offrait à nous. Petit village de quelques habitants, nous avons pris le chemin du camping pour y passer la nuit. Nous avons monté notre tente avant que le soleil ne se couche, sous les yeux curieux des chats de l’établissement.

 

Doux réveil par le soleil et le chant des oiseaux. Jeans enfilés, sacs ajustés, nous voilà reparties pour une longue attente pouce en l’air. Malgré  le flux de voitures important en provenance du ferry,nous avons eu du mal à trouver une âme charitable ayant la bonté de nous conduire jusqu’à notre prochaine étape.

L’attente n’a pas été vaine, puisque nous avons eu l’occasion de rencontrer un jeune homme d’origine tchèque. Drapeau, carte et pot de nutella dans les poches de son vélo. Parti de Prague il avait pour but de faire le tour de la Norvège, puis de rejoindre son pays en passant par la Russie, l’Estonie et la Lettonie,… Autant dire que nous étions des petites joueuses à côté de lui.

img_4761

 

Deux chauffeurs plus tard, dont l’un qui nous a fait visiter une église typique et des petits endroits pleins de charmes, nous avons pu rejoindre notre point de chute : Le Preikestolen.

Arrivées en fin d’après-midi, nous avons laissé nos sacs à l’auberge, puis nous nous sommes lancées dans la randonnée la plus impressionnante de notre voyage.

Au cours de l’ascension,  nous avons pu pleinement profiter de l’incroyable vue sur le Lysefjorden. En Norvège il ne faut pas avoir le vertige. Un faux pas et vous voilà dans les eaux turquoise de la baie. La nature, sauvage et préservée, donne une dimension champêtre à la promenade pourtant très convoitée par les touristes.

Après une nuit dans un vrai lit, nous avons enfin pu manger à notre faim au petit déjeuner (copieux) de l’auberge !

Un petit tour en canoé ? Seules sur l’immense lac jouxtant l’auberge, nous avons profité de ce moment pour pagayer au milieu des eaux troubles, avant de repartir vers notre prochaine destination : Stavanger.

IMG_4993.JPG

L’endroit étant plutôt touristique, un couple de Norvégiens nous a conduit jusqu’au ferry qui nous mènera à la ville. Malheureusement nous ne nous étions pas bien exprimées sur la destination, puisqu’arrivées au ferry, nous nous sommes rendu compte que ce n’était pas le bon…

Petit moment de stress, mais nous en avons bien ri le soir, lorsque nous sommes arrivées saines et sauves chez Ragnar notre deuxième couchsurfer.

Le lendemain nous nous sommes levées tôt pour assister au National Day norvégien ! Ragnar nous ayant tout expliqué concernant les différents costumes et défilés qu’il y aurait dans la journée, nous avons pleinement pu profiter du spectacle.

Drapeaux, robes et rubans, même les animaux domestiques portaient les couleurs du pays. Ce sont en premier lieu les écoles qui ont défilé, puis les sportifs, et enfin les futurs bacheliers arborant fièrement leur salopettes aux couleurs de leur section (rouge pour les bacs généraux, noir pour les bacs  professionnels et bleu pour les bacs techniques).

img_5106

Les cœurs étaient à la fête et à  l’amusement. Les Norvégiens sont très chaleureux.

Petite péripétie lors de notre retour chez Ragnar, puisque nous n’avons pas pris le bon bus, et que nous nous sommes retrouvées en perdition sans batterie au milieu de nulle part… Après avoir demandé notre chemin à plusieurs personnes, nous avons fini par retrouver la maison.

Mais le pire était à venir… Quitter Stavanger pour nous rendre à Bergen en stop… sous la pluie !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s